Volvo utilise la blockchain pour tracer le cobalt utilisé dans ses batteries électriques

Origine de l'article : PRESSE NUMERIQUE .

Le constructeur Volvo va tracer le cobalt qui entre dans la composition des batteries lithium-ion de ses voitures électriques. L’or bleu provient majoritairement de la République démocratique du Congo, où il est en partie extrait manuellement et souvent par des enfants. Ainsi, via la blockchain, Volvo va informer sur l’origine, le poids et la taille de son […] Lire l’article

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*